DEME présente le Spartacus, la drague la plus puissante au monde

DEME a inauguré, en mai 2021, son nouveau navire, le « Spartacus » : une drague aspiratrice à désagrégateur géante. Avec une puissance installée totale de 44.180 kW, ce navire est sans égal, que ce soit en termes de productivité ou de coupe dans les sols durs.

 

spartacus

Repousser les limites du dragage

Luc Vandenbulcke, CEO de DEME Group (https://www.deme-group.com/), est fier du nouveau navire : « Le Spartacus a été conçu selon trois priorités principales : repousser les limites du dragage, atteindre une autonomie sans précédent et enfin minimiser l’impact sur l’environnement. Nous sommes très fiers d’être le leader du secteur en termes de technologie et de développement durable. Le Spartacus incarne parfaitement cet engagement et notre esprit d’innovation ».

Long de 164 mètres, le Spartacus est un véritable géant. Pourtant, l’échelle du désagrégateur peut être actionnée et commandée depuis le pont, par une seule personne ! Particulièrement robuste, elle permettra à DEME d’atteindre une profondeur de dragage allant jusque 45 mètres.

Une nouvelle référence sur le marché

Son design révolutionnaire et écologique ainsi que les nombreuses innovations que l’on retrouve à bord en font un modèle unique. Le Spartacus est la drague aspiratrice à désagrégateur autopropulsée la plus puissante au monde, mais elle est aussi la première à fonctionner au gaz naturel liquéfié (GNL).

Ses quatre moteurs principaux peuvent fonctionner au fioul lourd à faible teneur en soufre, au MDO (Marine Diesel Oil), ainsi qu’au GNL. Ses deux moteurs auxiliaires ont, quant à eux, une technologie bicarburant. Le Spartacus dispose d’un système de récupération de la chaleur résiduelle, qui permet de convertir la chaleur des gaz d’échappement des moteurs en énergie électrique.

A la pointe de la technologie, le Spartacus a pour vocation de s’imposer comme la nouvelle référence sur le marché mondial du dragage.

Un navire extraordinaire

Avec la signature de la livraison, le 3 août 2021, le processus de construction a officiellement pris fin. Le Spartacus s’est entre temps dirigé vers sa première mission, à Abu Qir, en Egypte. Là, aux côtés de nombreuses dragues à élinde traînante de DEME, le Spartacus contribuera notamment à la création par remblai hydraulique d’une plateforme de 1.000 hectares sur la mer. DEME s’attend à draguer un volume énorme de plus de 150 millions de mètres cubes lors de ce projet.

Luc Vandenbulcke est confiant : « Le Spartacus établit non seulement des nouvelles normes dans le secteur du dragage, mais ce navire extraordinaire souligne la volonté constante de DEME d’être pionnier, d’innover et de créer des opportunités. Le Spartacus rend possibles des projets qui, jusqu’ici, étaient irréalisables ».

Nous utilisons des cookies sur notre site Web pour prendre en charge les capacités techniques afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur.

Nous utilisons également des services d'analyse et de publicité. Pour vous désinscrire, cliquez pour plus d'informations.